Bien connaître la loi de consommation et les indicateurs géographiques

Vous devez sans doute avoir déjà entendu parler de la loi de consommation ? Et des indicateurs géographiques ? Pourquoi les 2 sont-ils liés ? Nous allons vous expliquer ceci !
loi consommation et indicateurs géographiques
AdobeStock #63925552 | Frédéric Massard

Publié le 25/05/2022

Savez-vous que la loi consommation a été adoptée en février 2014 ? Elle vise à homogénéiser les pouvoirs entre les consommateurs et les entreprises mais aussi de donner du pouvoir d’achat aux français. Mais alors quel est le lien avec les indicateurs géographiques ? Vous allez le découvrir !

Loi consommation et indicateurs géographiques : 2 outils liés !

Les indicateurs géographiques sont maintenant étendus aux produits manufacturés. Ils visent à apporter une garantie aux consommateurs sur l’origine et sur la qualité du produit. Ils permettent également de préserver les patrimoines artisanaux et industriels locaux et à redynamiser les territoires, en incitant à la relocalisation. Les professionnels doivent déposer un dossier à l’INPI (Institut national de la propriété intellectuelle) pour obtenir une indication géographique. Pourquoi ? Pour garantir leur authenticité et leur savoir- faire.

Quels sont les noms des indicateurs géographiques ?

Il existe différents types d’indicateurs géographiques qui sont les suivants :

  • AOP : Appellation d’Origine Protégée
  • IGP : Indication géographique Protégée
  • STG : Spécialités traditionnelles géographiques
  • AOC : Appellation d’origine contrôlée

Vous l’aurez compris, posséder un indicateur géographique sur son produit est un élément essentiel pour le consommateur. En effet, cela lui permet d’avoir un indice sur la qualité du produit et sur son origine.

Vous souhaitez être accompagnés par Altéor Stratégie pour ajuster votre stratégie commerciale et marketing à la Loi Consommation ?

N’hésitez pas !

Rédigé par Hélysendre Royer-Devault