Développez votre capital dans un cadre fiscal unique avec l'assurance-vie

Découvrez comment l’assurance-vie peut faire fructifier votre capital, en bénéficiant d’une fiscalité allégée et en préparant avantageusement votre transmission.
Assurance vie

Comment fonctionne l’assurance-vie ?

L’assurance-vie apparaît comme un moyen incontournable pour construire une épargne à moyen ou long terme, dans le but de financer des projets divers : diversification du patrimoine, études des enfants, complément de revenu à la retraite…

Il existe deux types de contrats :

  • Les contrats monosupport : vos versements sont placés sur des fonds sécurisés en euros, et votre capital est garanti sans risque de perte
  • Les contrats multisupport: ils vous donnent accès aux marchés financiers à travers des unités de compte. Plus rémunérateurs que les fonds en euros, ces investissements sont également plus risqués.

Dans tous les cas, les modalités de versement sont plutôt souples et le capital reste disponible à tout moment.

Des avantages en matière de fiscalité et de succession

Comparée aux autres produits sécurisés tels que le livret A ou le PEL, l’assurance-vie offre des rendements plus intéressants.

Au niveau fiscal, l’assurance-vie présente des atouts indéniables. La taxation s’applique en cas de retrait total ou partiel et ce, uniquement sur les plus-values. C’est à partir de 8 années de détention que la fiscalité est optimisée.

Pour les primes versées avant le 27 septembre 2017, la taxation (incluant le prélèvement forfaitaire libératoire et les prélèvements sociaux) est de :

  • Avant 4 ans : 52,2 %
  • Entre 4 et 8 ans : 32,2 %
  • Après 8 ans : 17,2 % jusqu’à 4 600 € (personne seule) ou 9 200 € (couple) et 24,7 % au-delà.

Concernant les primes versées après le 27 septembre 2017, la taxation (incluant le prélèvement forfaitaire unique et les prélèvements sociaux) s’applique à hauteur de :

  • Avant 8 ans : 30 %
  • Après 8 ans : 17,2 % jusqu’à 4 600 € (personne seule) ou 9 200 € (couple), 24,7 % jusqu’à 150 000 €, et 30 % au-delà.

Enfin, l’assurance-vie représente un outil efficace pour anticiper la transmission du patrimoine. En effet, en cas de décès, le conjoint survivant bénéficiaire du contrat ne devra aucun droit de succession. Les autres bénéficiaires sont exonérés de prélèvements pour les sommes versées avant les 70 ans de l’assuré, dans la limite de 152 500 €. Au-delà, le prélèvement s’élève à 20 % jusqu’à 700 000 €, puis 31,25 % pour les sommes supérieures. Quant aux sommes versées après 70 ans, elles donnent tout de même lieu à un abattement de 30 500 €.

Comment choisir votre contrat d’assurance-vie ?

L’assurance-vie comporte de nombreux atouts, mais il faut savoir que tous les contrats ne se valent pas. Perspectives en termes d’allocation des actifs, garanties proposées, frais de gestion…

Que vous souhaitiez sécuriser votre capital ou le faire fructifier, faites confiance à nos experts pour analyser votre situation personnelle et professionnelle. Nous commençons tout d’abord par déterminer si l’assurance-vie est le placement qui vous correspond.

En fonction de votre profil d’investisseur (modéré, équilibré ou dynamique), nous sélectionnons ensuite les contrats qui répondent à vos objectifs.

À toutes les étapes de votre contrat, nous vous accompagnons de façon personnalisée et transparente, pour arbitrer entre les placements et gérer vos opérations de versement et de rachat.

Sans oublier la rédaction personnalisée de la clause bénéficiaire de vos contrats, afin de protéger vos proches.

  1. Décider : Accédez à une large sélection de placements financiers
  2. Développer : Faites fructifier votre épargne grâce aux conseils d’un expert
  3. Transmettre : Protégez vos proches tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse

L’assurance-vie est le placement financier préféré des français, mais pourquoi ?

Tout d’abord, elle vous permet de valoriser votre épargne et de vous assurer un complément de revenus durant votre retraite. Ensuite, le cadre juridique de ce contrat vous permet également d’organiser la transmission de votre patrimoine dans les meilleures conditions.

En effet, l’assurance-vie est un outil unique pour la transmission de votre patrimoine. S’il est ouvert avant le 70ème anniversaire, le contrat d’assurance-vie ne fait pas l’objet d’un rapport à la succession. Les produits sont accessibles dès 5 000 €, et optimaux à partir d’un investissement de 30 000 €.

Nous proposons également des contrats d’assurance-vie luxembourgeois personnalisables à partir d’un montant minimal de 125 000 € (mise en place de fonds d’investissements dédiés).

Notre prestation se déroule en 3 étapes :

  1. Examen de vos situations personnelle et professionnelle : nous réalisons votre profil d’investisseur (modéré, équilibré ou dynamique) et nous vous confirmons si l’assurance-vie est le placement qui vous correspond. Nous réexaminons chaque année votre profil pour être toujours en synergie avec vos besoins.
    • Des « contrats prudents » axés sur les fonds en euro, les fonds flexibles (peu investis en actions), les supports immobiliers et les obligations d’entreprises.
    • Des contrats « équilibré, dynamique et offensif » axés sur les fonds euro, les fonds d’obligations et de devises, les fonds d’actions (Europe, Emergents, Monde, Thématiques).Nous vous présentons alors une large gamme de supports financiers pour répondre à vos objectifs : Altéor Patrimoine est associé de la société de gestion PHI IM, ce qui permet d’être informé de façon permanente sur les marchés financiers.
  2. Un compte rendu annuel écrit est réalisé dans le cadre de nos missions de conseils en investissements financiers :Nous vous accompagnons dans la mise en place de votre contrat et dans la gestion de celui-ci: arbitrages, rachat partiel, versements complémentaires.
  3. Nous vous accompagnons dans la rédaction personnalisée de la clause bénéficiaire de vos contrats